Ni esthéticienne, ni maquilleuse, ni pédicure, ni kinésithérapeute, l'esthéticienne en médico-social apporte sa "bulle de compétences" pour proposer un soin adapté, personnalisé, en lien avec le l'histoire de vie de la personne, suite à une analyse de l'équipe soignante.

Elle apporte des soins de confort pour renforcer l'estime de soi, la confiance en son image, aide à renouer avec le désir de plaire, attirer les regards valorisants..., elle écoute, elle réconforte.

Vieillesse ? Retenez que les trois premières lettres :

V.I.E , et ne vous préoccupez pas du reste. J.P Hervé-Bazin]